Le sablage de plancher sans poussière

Sablage de plancher Laval
Sablage de plancher Laval

La beauté d’une maison réside surtout dans les petits éléments qui constituent sa finition. Le plancher est l’un des éléments qui apportent la touche finale à la demeure. Ainsi un beau plancher donnera à une habitation sa beauté, son bien-être et son identité. Nombreux foyers
optent pour le plancher en bois, cependant cette matière se détériore très vite. La technique de sablage de plancher sans poussière est la solution pour résoudre ce problème. C’est une technique idéale pour donner à un parquet une beauté inégalable tout en restant écologique.

À quoi consiste le sablage de plancher sans poussière ?

C’est charmant d’avoir une maison ou un appartement où le plancher est en bois. Cependant,
l’entretien du bois est une tâche qui n’est pas facile. Un plancher mal entretenu est
désagréable à voir et peut constituer des risques pour les occupants de la maison. Et quand
arrive le moment où le parquet est fatigué et qu’il perd son éclat, il faut trouver une solution.
C’est là qu’intervient la technique du sablage permettant au plancher de retrouver son éclat.
Le sablage du plancher est une technique qui consiste à projeter du sable sur le parquet. Le
but de cette action est d’enlever toute la saleté, les restes de vernis et toutes les choses qui
s’incrustent dans le plancher. Pour le sablage de plancher sans poussière, il faut utiliser des
abrasifs à grain moyen ou à grain fin. Puis viennent après le lissage et le polissage. Les
matériels utilisés sont très efficaces et performants comme des outils à multifonctions, des
aspirateurs à moteur, etc. Lors de l’intervention, aucune mauvaise odeur ni de poussière ne se
dégage. Au final, le travail est effectué avec plus de précisions et la qualité est supérieure à
celle d’un sablage classique.

Quels sont les atouts du sablage de plancher sans poussière ?

Tout d’abord, le sablage de plancher sans poussière peut s’appliquer à toutes formes de
plancher : massifs ou flottants. Il s’adapte également aux types de bois : chêne, pin, noyer, etc.
Ensuite, cette technique engendre moins de travail que le sablage du type classique.
Effectivement, celui-ci laisse sur le plancher à peu près 10 % de poussière. Cela implique
qu’il faut encore faire un nettoyage complet après le sablage. Par contre, avec le sablage de
plancher sans poussière, cette technique aspire presque à 99 % la poussière. Plus la peine de
faire un grand nettoyage et le résultat est irréprochable. Il n’est pas également indispensable
de couvrir et de protéger les meubles que les appareils électroniques. Un autre atout du
sablage de plancher sans poussière est le gain de temps. Elle ne demande que trois heures de
travail alors que celui du type classique en demande 24 heures. Puis, cette technique est très
écologique. C’est une manière de recycler le bois tout en tenant compte de l’environnement.
Elle émet moins de poussière de bois permettant de garder l’air frais dans la pièce. Enfin, le
sablage de plancher sans poussière permet de faire des économies. Elle n’est pas très coûteuse
vu qu’elle évite le remplacement en totalité du plancher.

Pour conclure, il ne faut pas hésiter à opter pour un plancher en bois. Ne vous souciez pas de
son entretien étant donné qu’il existe des méthodes pour le garder en bon état. L’une d’entre
elles est le sablage de plancher sans poussière. Vous n’êtes plus obligé de changer de
plancher. Cela vous permettra de ne pas dépenser beaucoup d’argent. Vous devez tout
simplement demander à un spécialiste d’intervenir chez vous. Votre habitation fera bon vivre,
elle sera en beauté avec de la fraîcheur.

Conseils pour l’entretien d’un plancher en bois

Sablage de plancher
Sablage de plancher

Le plancher en bois est un revêtement fragile

Un plancher en bois dégage une authenticité comme nul autre revêtement de sol. Malheureusement, il présente aussi une certaine vulnérabilité. Le déplacement des meubles, le passage répété des locataires ou encore le manque d’entretien sont autant de facteurs susceptibles de l’abîmer. Les propriétaires québécois se font aussi souvent bernés par des fabricants de parquets peu scrupuleux qui importent une partie des matériaux de Chine et distribuent ensuite des produits de très moyenne facture. Certains constatent à regrets l’apparition de fissures et d’autres déficiences. Elles sont parfois le résultat d’une application précipitée de vernis en usine ou d’un taux d’humidité élevé qui fait gonfler certaines parties du plancher et est susceptible de provoquer des craquement excessifs. Pour se prémunir d’une telle déconvenue, il faut prendre soin du revêtement et respecter quelques principes. Le lavage d’un plancher de bois à grande eau est par exemple à proscrire ! Il est aussi recommandé de déplacer fréquemment les carpettes pour éviter la formation de démarcation.

Les autres techniques à mettre en oeuvre diffère selon le type de revêtement. Vous avez donc tout intérêt à déterminer précisément ses caractéristiques avant de débuter l’entretien.

Un parquet huilé

Un parquet huilé a la particularité de ne pas avoir de film protecteur sur le bois. Cela le rend beaucoup fragile comparativement à d’autres planchers, comme les modèles vitrifiés. Sans un entretien régulier, la surface risque fortement de perdre son éclat originel. La première étape consiste à éliminer toute forme de poussière sur le plancher. Un balai suffira pour une pièce de taille modeste mais préférez un aspirateur pour une surface assez étendue. La deuxième étape est marquée par l’application d’une huile adaptée à cette finition. Les huiles modifiées sèchent en un temps record et ont l’atout d’être très résistantes. Les solutions végétales offrent une protection moins efficace au plancher, elles se révèlent toutefois plus écologiques. Quelques taches ternissent l’apparence de votre parquet huilé ? Versez un peu d’eau et de liquide vaisselle et passez un coup de chiffon ! Si cela ne suffit pas, il faut envisager l’opération de ponçage.

Un parquet vitrifié

Le parquet vitrifié est également appelé un plancher en bois verni. Il résiste en général mieux à l’usure du temps que le revêtement précédent. Toutefois, un entretien trop épisodique peut accélérer son vieillissement. Après avoir collecté la poussière sur toute la surface, nettoyez ce sol par exemple avec du lait de cire au carnauba. Vous avez remarqué des traces blanches ou noires qui enlaidissent certaines lames ? Elles pourraient n’être qu’une histoire ancienne après l’utilisation de vinaigre blanc. Surtout connu pour son pouvoir antiseptique et bactéricide, il se révèle être aussi un détachant très efficace. Quant aux rayures, elles disparaîtront aisément grâce au polish. Mieux vaut prévenir que guérir, alors nous vous recommandons aussi d’apposer des pastilles anti rayure au pied de vos meubles !

Un parquet ciré

Un plancher ciré se distingue quant à lui par son odeur plaisante et sa texture très douce. Le nettoyage d’un parquet ciré ne se concrétise pas avec des produits ménagers, on applique uniquement de la cire après s’être assuré d’avoir retiré toute la poussière. L’utilisation d’une éponge imbibée de pierre d’argile suffit en général pour faire disparaître les tâches bénignes. En revanche, deux actions sont nécessaires pour éliminer les tâches plus récalcitrantes, incrustées dans le sol. Vous devez d’une part poncer la zone concernée, d’autre part appliquer une nouvelle couche de cire. La cire est également salvatrice sur les rayures qui s’accumulent sur votre plancher. Appliquez en un petit peu à l’aide d’un coton tige.

Pour un sablage de plancher, contactez un professionnel.